5 astuces pour que la formation professionnelle ne soit plus un casse-tête

Home / Actualité / 5 astuces pour que la formation professionnelle ne soit plus un casse-tête

5 astuces pour que la formation professionnelle ne soit plus un casse-tête

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Nous vivons dans un monde incertain, les entreprises ne font plus de gestion prévisionnelle à cinq ans comme c’était le cas auparavant mais à un ou deux ans. A peine 40,9% d’entre elles prévoient de recruter dans les années à venir et 70,4% des chefs d’entreprise considèrent que la pression concurrentielle est « forte », voire « très forte » selon une étude publiée par l’Observatoire économique. Cette concurrence n’est pas seulement forte sur l’entreprise en tant qu’entité mais sur le salarié en tant qu’individu. il est donc important de favoriser la formation professionnelle.

Nos autres articles:
5 astuces pour accompagner les stagiaires (et les garder)
5 astuces pour faire du mentoring un véritable atout

formation professionnelle

La formation professionnelle : une nécessité ? 

Un sondage Ifop de février 2012 montrait que 32% des actifs craignent de se retrouver au chômage dans les mois qui viennent.

Quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle, chacun sait que s’il peut être important, il n’est pas irremplaçable. La crise a permis à la plupart de réaliser que la vie professionnelle sera à réinventer perpétuellement. Nous ne sommes plus destinés à entrer dans une entreprise à 20 ans pour en ressortir à 60. Nous devons donc nous préparer à évoluer au fur et à mesure.

Les aides de l’Etat et des organismes publics rendent ces outils attractifs pour les entreprises. Cependant, de profondes inégalités subsistent. Ainsi, l’association Ariane compétences et management a montré que seulement 54% des cadres et dirigeants de PME avaient accès à la formation professionnelle contre 75% pour leurs homologues des grandes entreprises par manque de temps pour 79% d’entre eux.

Se former permet de préserver son employabilité et de développer de nouvelles compétences afin de s’adapter aux exigences du marché.

Les avantages de la formation professionnelle

Et l’entreprise, qu’a-t-elle à y gagner ? Tout d’abord, c’est un levier pour la politique de ressources humaines. En effet, la formation professionnelle fidélise les collaborateurs, attire de nouveaux salariés et capitalise l’expérience.

La formation en entreprise favorise la mobilité interne et permet d’anticiper les départs à la retraite.

Si la formation professionnelle est vue comme une amélioration à titre personnel, elle apporte également à l’entreprise un esprit d’équipe et des compétences nouvelles, ayant comme effet des employés qui évoluent et se sentent plus épanouis dans leur poste. Acquérir de nouvelles compétences permet de se lancer de nouveaux challenges : les employés sont mobiles, plus motivés et l’entreprise gagne en expertise.

L’entreprise, comme le salarié, peut s’adapter plus facilement aux fluctuations du marché : elle augmente sa compétitivité là où ses concurrents seront moins flexibles.

Moralité : « Investir dans la formation c’est conjuguer au présent mais aussi au futur le souci des hommes et le souci des résultats » Philippe Bloch, conférencier et animateur.

En pratique quelles conséquences ? Nous militons pour une transformation des processus RH : passant d’un mode de formation ponctuel et dirigé à un mode de formation réellement continu et mélangeant les modalités pédagogiques. Le collaborateur serait acteur de sa carrière et guidé via un plan de développement traduisant des objectifs d’acquisition de compétences ou de satisfaction d’enjeux stratégiques.

Pour vous faciliter la bonne mise en place de formations professionnelles, testez gratuitement notre logiciel RH composé d’une plateforme de service RH : MonPortailRH comprenant par exemple des modules Gestion des Entretiens & Objectifs, ou Gestion des Compétences et des Talents.